mardi 10 septembre 2013

5 question à Olivier Moreau - DG & Fondateur d'Orium

Nous continuons notre série d'interview avec Olivier Moreau, fondateur d'Orium, un des leaders de la e-logistique en France.

Bonjour Olivier, peux tu te présenter rapidement et nous parler d’Orium ?

Les besoins spécifiques induits par la logistique BtoC, dans un monde de plus en plus connecté, demandent un accompagnement sur-mesure. Depuis 2007, Orium a ainsi inventé une solution complète, capable d’accompagner les commerçant, marques et industriels dans leur croissance et leur développement sur Internet.
Orium est la synthèse de compétences multiples pour répondre à l’ensemble des besoins clients au travers d’une logistique adaptée, d’un suivi qualité efficace et d’une culture du service client.

Qu’a apporté à Orium le fait d’intégrer le Groupe La Poste ?

Orium a lancé l’idée d’une logistique spécifique au e-Commerce en 2007  avec la naissance de la e-logitique,   a proposé avec l’ACSEL et LA POSTE la notion de CROSS CANAL en 2010. Le marché change de taille et va devenir plus complexe plus globale. Cette dynamique correspond à une approche plus ambitieuse. Orium a souhaitée intégrer un grand groupe comme La POSTE pour accompagner cette dynamique.
LA POSTE a toute les qualité pour prendre le leadership sur ce marché.

Y a-t-il des spécificités à la logistique e-commerce et si oui lesquelles ?

Il y a une différence fondamental c’est que vous devez servir un client final : c’est une culture d’entreprise différence, c’est un service différent , c’est un outils de production différent et c’est un IT spécifique. Donc rien à voir avec la logistique traditionnel.
Le nombre de référence rapporté au volume d’activité, la profondeur du stock, le nombre de client en BTOC rendent le métier particulièrement complexe. C’est une affaire de spécialiste encore aujourd’hui.
Contrairement à l’idée reçu la logistique du e-commerce va de nouveau se complexifié vivre une transformation complexe dans les prochaines années.
 
Comment vois tu l’évolution de la logistique et de la livraison dans les années à venir ?

Il faut repenser la logistique. Le commerce fait sa révolution, le commerce vit une transformation digitale et nous n’avons encore rien vu.
La logistique va devoir s’adapter et proposer des réponses adaptées au commerce de demain.. Ce qui ne le comprenne pas vont vivre des moments difficiles ; les autres vont connaitre une forte croissance dans un environnement économique pourtant très tendu.
De de la même façon, le logisticien a un devoir de porter cette innovation et transformer son organisation. Un logisticien qui n’est pas capable de faire cette transformation  va bloquer l’évolution de son commerçant et ralentir leur croissance. LA POSTE l’a bien compris et investit massivement dans ce domaine en autre avec le rachat d’Orium et de Morin Logitique.

Orium a choisi Vigicolis pour enrichir son offre relation client, quelles sont les raisons de ce choix ?

Orium est une société technologique avant d’être un logisticien. Nous portons des sujets d’innovation depuis de nombreuses années. Nous sommes heureux aujourd’hui de partager avec VIGICOLIS ce désir d’innover, d’être plus proche du client , de comprendre  et d’accompagner nos commerçants. Nous nous reconnaissons un point commun avec les équipes de VIGICOLIS, notre obsession d’une relation client maitrisée. C’est une intention mais c ‘est surtout la maitrise d’un outils. La technologie VIGICOLIS est éprouvée et nous pouvons ensemble bâtir dessus.

Aucun commentaire :

Publier un commentaire